pesticides épandages prefets singanture ufc

Après avoir dénoncé et attaqué devant le Conseil d’Etat les distances minimales ridiculement faibles d’épandage de pesticides près des habitations, nos organisations1 sonnent l’alerte quant à l’aggravation actuelle de la situation avec des réductions supplémentaires inadmissibles en cette période de confinement. Nos ONG appellent à la mobilisation générale pour que les préfets interdisent les pulvérisations de pesticides près des habitations et que soient reportées sine die les consultations publiques autour des chartes « pesticides ». source : https://www.goodplanet.info/2020/04/16/epandage-des-pesticides-les-prefets-doivent-proteger-les-riverains-pas-aggraver-la-situation/

A lire en complément : Voile d’ombrage : la solution multiple