Alors qu’un jeune sur cinq declare avoir deja renonce a un travail en raison de ses convictions personnelles, a quoi les 18-24 ans sont-ils aujourd’hui prets en leur nom ? source : https://www.lepoint.fr/societe/enquete-sur-les-nouvelles-formes-de-mobilisation-de-la-jeunesse-08-12-2022-2500974_23.php#xtor=RSS-221

A lire aussi : Au procès des attentats du 13 Novembre, la guerre des experts du djihad