La procédure fait suite à deux plaintes dont l’une a été déposée, fin mars, par le Medef. Les faits incriminés pourraient relever de « l’abus de confiance et de la corruption ». source : https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/05/17/enquete-ouverte-sur-des-soupcons-de-malversations-dans-le-regime-de-garantie-des-salaires_5463574_823448.html