Le Yémen est de nouveau au bord de la « famine » et l’ONU n’a pas les « ressources nécessaires » pour prévenir la catastrophe en pleine crise mondiale du Covid-19, a déploré la coordinatrice humanitaire des Nations unies pour ce pays ravagé par la guerre.
Des millions de familles vulnérables pourraient rapidement passer de « la situation où elles peuvent encore tenir à celle où elles seront en chute libre », a estimé Lise Grande dans une interview à l’AFP depuis Sanaa.
Pour un pays où 24 millions d’habitants –plus des deux tiers de la population– dépendent de l’aide humanitaire, les Nations unies n’ont réuni qu’environ la moitié des 2,41 milliards de dollars d’aide nécessaires lors d’une conférence virtuelle des donateurs organisée en juin.source : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/en-pleine-pandemie-le-yemen-prive-de-ressources-et-au-bord-de-la-famine-selon-le-responsable-de-l-onu_145823?xtor=RSS-16

A lire aussi : On ne bêche plus, on aère sa terre au jardin avec la grelinette