Augmentation des expulsions, réforme de l’asile et assouplissement des régularisations : en amont de son projet de loi prévu début 2023, l’exécutif entend défendre, mardi devant les députés, l’équilibre de son texte.source : https://www.lemonde.fr/societe/article/2022/12/05/debat-sans-vote-sur-l-immigration-le-gouvernement-veut-defendre-sa-future-loi-devant-les-parlementaires_6153081_3224.html

A découvrir également : Quand Montebourg compare Macron à Tom Cruise