Qu'est-ce qu'une cryptomonnaie ?

Les cryptomonnaies peuvent posséder différentes appellations comme actif numérique, crypto actif, monnaie virtuelle et bien d'autres. En réalité, ce sont simplement des devises qui ne possèdent pas de forme physique comme les métaux précieux ou les pièces de monnaie traditionnelle.

La première de ces crypto-monnaies et naturellement la plus célèbre est le Bitcoin. Sa décentralisation, son caractère incensurable et le fait qu’il ne dépende d’aucun tiers centralisé comme les banques pour fonctionner est une véritable résurgence technologique.

A lire aussi : Guide pour utiliser son forfait SFR à l’étranger efficacement

D'autres alternatives comme l'Ethereum tentent également d'apporter leurs pierres à l'édifice avec des systèmes complémentaires et variés.

Qu'est-ce que la blockchain ?
 

La blockchain ou chaîne de blocs est simplement un grand registre de compte public, immuable et décentralisée. Toute personne qui dispose d'une connexion à internet peut consulter ce registre gratuitement afin d'avoir accès au solde d'une adresse ou tout simplement, vérifier qu'une transaction à bien eu lieu.

A découvrir également : Quelle est la différence entre un annuaire web et un moteur de recherche ?

Ce registre se compose de blocs de transaction qui sont liés entre eux (comme les pages d'un livre). Ces blocs vont contenir différentes transactions ayant été réalisées par les utilisateurs du réseau, comme si vous aviez écrit vos différentes opérations sur les pages de ce livre.

De cette façon, on peut connaître l'intégralité des mouvements ayant eu lieu sur une blockchain depuis sa création.

Des jetons (token) et des pièces (coin)
 

Dans l'univers des crypto-monnaies, on distingue principalement deux types d'actifs : 

  • Les jetons ou tokens
  • Les pièces ou coins

Sans entrer dans des détails techniques, on peut dire qu'un Coin (ou pièce) dispose de sa propre blockchain a contrario d'un jeton (token) qui va reposer sur une blockchain existante. Par exemple, des crypto-monnaies le Bitcoin, l'Ether ou le Sol sont considérés comme des Coins car ils disposent de leur propre blockchain.

A contrario, des jetons comme USDT, USDC ou encore le BUSD sont des jetons qui reposent sur une blockchain existante. 

Parmi cette grande quantité de jetons, on peut distinguer 2 types de jetons avec une utilisation particulière : 

  • les jetons fongibles (la cryptomonnaie)
  • les jetons non-fongibles (les NFTs)

Pour vous permettre de mieux appréhender la deuxième catégorie de jeton, voyons ça d'un peu plus près.

Des jetons non-fongibles (NFT)

Les jetons non-fongibles ou ce que l'on appelle couramment NFT sont des jetons qui ne sont pas interchangeables. Alors qu'une crypto-monnaie peut être remplacée par une autre, un jeton non-fongible est un actif totalement unique avec son propre historique et sa propre identité sur la blockchain.

En réalité, un NFT représente un titre de propriété transférable car vous ne disposez pas réellement du bien sous-jacent mais bel et bien du titre de propriété de ce bien.

En ce qui concerne les utilités, elles peuvent être infinies et vont dépendre des projets. On peut citer naturellement : 

  • Des objets dans les jeux vidéos
  • Des œuvres d'art
  • Des diplômes et certificats d'authenticité
  • Des billets

C'est un univers encore inexploité qui devrait évoluer faire parler de lui lors des prochains marchés haussiers et avec le développement de nouveaux projets.

Nous avons fait le tour des premières notions fondamentales autour des cryptomonnaies à connaître. Si vous décidez d'aller encore plus loin, des médias crypto spécialisés peuvent vous être d'une grande aide dans votre quête de connaissance.

source : https://www.journaldunet.com/media/publishers/1515277-cryptomonnaies-et-notions-fondamentales/