La ministre de la Justice trouve raisonnable de fixer à 13 ans l’âge minimum de consentement à un acte sexuel. Un défi au bon sens et à la protection de l’enfance. source : http://www.lepoint.fr/editos-du-point/sophie-coignard/coignard-consentement-les-mauvais-comptes-de-nicole-belloubet-14-11-2017-2172131_2134.php#xtor=RSS-221