Huit membres de la Jeune Garde ont été mis en examen pour «violences volontaires en raison de la race, de l’ethnie, de la nation ou de la religion». Ils auraient agressé un adolescent de 15 ans dans le métro parisien le 27 mai. Le groupe, lui, rejette ces accusations.source : https://www.liberation.fr/societe/police-justice/agression-antisemite-presumee-par-des-membres-du-groupe-antifa-la-jeune-garde-ce-que-lon-sait-20240703_KOASNMMTKRCBTNPCTUQEIUKIK4/

A lire également : Les pannes antibrouillard Skoda Roomster : Tout savoir