Dans le centre de l’Australie, des chercheurs ont découvert les restes fossilisés de poissons datant de 380 millions d’années et possédant une particularité : en plus des branchies, ils sont en effet dotés d’ouvertures sur le dessus du crâne, ce qui leur aurait permis de respirer à la fois dans…
source : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/terre-ce-poisson-prehistorique-pouvait-respirer-eau-air-111350/#xtor%3DRSS-8

A découvrir également : Comment traiter les lésions cartilagineuses ?