Lancé en équipe première de l’Olympique de Marseille à seulement 16 ans et 3 mois en 2014 par Marcelo Bielsa, Bilal Boutobba n’a jamais connu la carrière escomptée. Dans un entretien accordé à L’Equipe, celui qui fait actuellement le bonheur de Niort en Ligue 2 a expliqué comment il s’est perdu. Le milieu offensif de 24 ans est d’abord revenu sur les circonstances de son échec à l’OM. «Avant, l’OM, c’était compliqué, il faut dire ce qui est. Ce n’était pas comme maintenant avec un président comme Longoria qui connaît le foot. Là, il y a de la stabilité. On sent que la formation est considérée et qu’elle peut devenir au centre du projet», a d’abord souligné l’ex-minot. «Après, oui, peut-être que des gens se sont servis de la situation de Marseille pour me faire partir. Mais, c’est comme ça, c’est mon histoire. Tous les conseils ne sont pas bons à prendre.» Comment Boutobba s’est perdu Arrivé à Séville en 2016, l’ex-international U20 français avait encore toute sa carrière devant lui, mais il n’a pas su saisir la balle au bond. Et c’est là principalement que portent ses regrets. «À Séville, je n’ai pas été patient. L’OM, je ne regrette pas. C’est vraiment le FC Séville que je regrette le plus. Là-bas, j’avais tout pour réussir», a déploré le Niortais. «Quand je suis arrivé, j’ai fait la préparation avec l’équipe une. Puis, on m’a envoyé avec la réserve. Déjà là, j’ai commencé à bouder. Je ne comprenais pas (…) . Je n’ai pas du tout
source : https://www.topmercato.com/1003340-boutobba-a-encore-un-plus-grand-regret-que-lom/

A lire également : Hand - Starligue - Rivera, Markus Olsson, Minne, Remili, Abalo, Salou, Bucataru et Truchanovicius dans le « 7 de la semaine »