Si le dressage de table est quelque peu négligé de nos jours à cause de la célérité du train de vie, il n’en reste pas moins un art à maîtriser absolument pour certaines occasions et surtout pour épater. Qu’il s’agisse d’un dîner aux chandelles entre amoureux ou d’un dîner entre amis ou en famille, savoir dresser une table est essentiel. C’est juste une question de placement. Comment s’y prendre ? La réponse dans cet article.

Faire un excellent dressage de table : les fondamentaux

Avant de penser à faire un excellent dressage, il faut avant tout respecter certains principes propres au dressage d’une table. Le dressage d’une table peut varier d’une région à une autre. Cependant, certaines règles standards existent et certains accessoires et éléments interviennent aussi dans presque toutes les cultures. Après, tout dépend du type du dressage que vous souhaitez appliquer (dressage à l’anglaise, dressage à la française, etc.) et de l’occasion pour laquelle vous souhaitez le faire.

A lire en complément : Lille : un des quatre jeunes percutés par un TER est décédé

Ainsi, pour le dressage de table, inutile de vous dire que la table doit être splendide avec une décoration et des nappes propres. Les couverts doivent être brillants, les verres, les cuillères et les fourchettes aussi. Cela apporte une clarté et une certaine élégance à la table.

La nappe est un élément indispensable, voire incontournable pour le dressage d’une table. Son choix ne doit pas se faire à la légère, elle doit être de bonne dimension et de bonne couleur. Une bonne nappe de dressage doit retomber 25 à 30 cm autour de la table à dresser. Pour la couleur, tout dépend de l’évènement : le blanc est la couleur la plus utilisée, mais, pour un dîner entre amoureux, le rouge sera parfait. À défaut d’une nappe, vous pouvez décorer votre table avec un chemin de table en dentelle ; ce type d’accessoire est aussi très tendance de nos jours.

A voir aussi : Affaire Grégory: Murielle Bolle saura mercredi si elle peut rentrer chez elle

Les assiettes aussi ne sont pas à négliger pour réussir le dressage. Si c’est leur disposition qui préoccupe le plus pendant le dressage, il faut s’assurer qu’ils conviennent au type de repas à servir et que le matériau de fabrication ne grince pas trop.

Les verres quant à eux doivent être sélectionnés en fonction des boissons à servir (eau, champagne, vin, etc.).

Le dressage proprement dit

On s’attardera ici au dressage à la française avec quelques petites analogies avec le dressage anglais.

En France, la nappe constitue la base du dressage. Elle est traditionnellement obligatoire pour les repas officiels et doit respecter la disposition mentionnée tantôt, l’idéal étant qu’elle touche légèrement l’assise des sièges. Si par contre le décor de votre table est déjà splendide, vous pouvez pencher du côté anglais et mettre des sets blancs.

Passez maintenant aux assiettes. Il faut les placer à 3 ou 4 centimètres du bord de la table et laisser un espace de 40 cm entre elles s’il y a plusieurs invités. Cela permettra à ces derniers de ne pas être trop serrés ni trop éloignés afin qu’il y ait une certaine convivialité pendant le repas. À raison d’une assiette par invité, il doit aussi y avoir des assiettes de potages sur lesquelles seront disposées les assiettes plates de dimensions égales. Pour finir côté assiette, une assiette à pain doit être placée en haut à gauche de chacune des assiettes principales.

Pour les couverts, le placement suit une certaine logique. Parce que la fourchette se manipule avec la main gauche, elle doit être posée sur le côté gauche de l’assiette. Le couteau doit être posé à droite vu que c’est la main droite qui s’en sert généralement. Il précède la cuillère à soupe qui se place à sa droite. Veillez à placer autant de couverts qu’il y a d’assiettes.

Vous finirez enfin votre dressage par les verres et les serviettes. Les verres se placent en haut de l’assiette en ordre décroissant. Le verre d’eau (le plus grand) est mis à gauche. Ensuite, celui du vin rouge, celui du vin blanc et enfin la flûte à champagne. Les serviettes, elles, sont généralement posées ou pliées sur elles-mêmes au milieu de l’assiette selon la taille.

Source Univ Deco