L’anesthésiste Frédéric Péchier, mis en examen à Besançon pour 24 empoisonnements de patients et soupçonné de huit autres, faits présumés qu’il nie, a vu mercredi son contrôle judiciaire allégé, lui laissant entrevoir une possible reprise d’activité médicale, à l’exception de l’anesthésie.source : https://www.liberation.fr/societe/police-justice/affaire-pechier-mis-en-examen-pour-empoisonnements-lanesthesiste-de-besancon-peut-retravailler-comme-medecin-20230111_RZ2CKY7ZWVBVJC3VTEWSPW4L6A/

A lire en complément : Nigeria : Lagos bannit le polystyrène et les plastiques à usage unique