Les forces de l’ordre visaient un systeme de cyberfinancement qui aurait profite a des djihadistes d’Al-Qaida et du groupe Etat islamique en Syrie. source : https://www.lepoint.fr/societe/29-personnes-placees-en-garde-a-vue-en-france-pour-financement-du-terrorisme-29-09-2020-2394224_23.php#xtor=RSS-221

A lire aussi : Police : « La perte de contact avec la population est patente »